L’heure des leçons et des devoirs peut parfois s’avérer être un cauchemar, que ce soit auprès d’enfants autistes ou non.

Nous vous présentons quelques petits trucs afin d’améliorer ce moment et de donner à votre enfant l’envie de collaborer dans la joie.

 

 

 

pencils-1280558_960_720

En premier lieu, priorisez un endroit calme et peu encombré. Ayez sous la main le matériel nécessaire ; crayons, gomme à effacer, feuilles, etc. Assurez-vous que votre enfant soit bien installé et que la pièce soit bien éclairée.

 

 

Pour ce qui est de la durée, il est important de couper les périodes d’études en courtes périodes de quinze ou trente minutes, tout au plus, selon l’âge. Après chaque tranche de quinze minutes, offrez à votre enfant la chance de boire, de se dégourdir, de discuter, etc. Surcharger l’horaire ne fera qu’augmenter la dose de stress et diminuer la volonté de votre enfant. Pour diminuer l’anxiété due au temps, l’utilisation du « time timer » peut être efficace. (Voir article sur les outils contre l’anxiété )

 

 

 

Il est bien de montrer à l’enfant le travail qui l’attend en élaborant un plan d’études, sur lequel on indiquera ce qui sera vue, dans l’ordre, en privilégiant une chose que l’enfant aime au début et à la fin. Par exemple, débuter les leçons avec quelque chose que l’enfant maitrise déjà, et terminer également avec une réussite. De cette façon l’échange se terminera positivement et cela renforcera non seulement la motivation de votre enfant mais aussi son estime. De plus, ne cherchez pas à tout voir le même soir, mais à répartir le travail sur la semaine.

 

Pour certains, l’usage de renforçateurs peut s’avérer essentiel. (Voir article sur le sujet ici)

 

Il est important de laisser l’enfant essayer, tout en l’accompagnant et en lui démontrant votre soutien et votre fierté. Le but n’est pas de tout connaitre, mais d’être motivé à apprendre, à se tromper et à s’amuser. Encouragez et félicitez l’effort avant le résultat.

 

 

color-445324_960_720Pour que la période de leçons soit plus agréable, n’hésitez pas à utiliser votre imagination. Utilisez de la pâte à modeler, des crayons pour les fenêtres, des craies, des figurines, etc. Récitez des mots ou des additions en sautant,  chantant ou grimaçant. Les jeux de société sont aussi utiles et regroupent souvent les notions à apprendre.

 

 

L’important c’est que ce soit un moment plaisant avec votre enfant et non une bataille. Privilégiez les moments de calme et les moments où vous savez que votre enfant et vous serez totalement disponibles.

 

Déléguez à votre conjoint la tâche des devoirs et leçons peut s’avérer être une bonne solution. Parfois ce simple changement transforme la dynamique et est favorable pour tous.

 

Pour conclure, n’oubliez pas que l’enseignant(e) de votre enfant est disponible pour vous aider et vous écouter. Il est important de discuter des modifications possibles à apporter si la tâche est trop complexe.

Lorsque les devoirs et leçons se passent bien, cela peut devenir un très beau moment à passer avec votre enfant. Gardez en tête plaisir et jeux!