Nous voyons souvent auprès d’enfants autistes un grand désir d’apprendre mais aussi une grande difficulté à décoder les demandes, à être constant et à associer les demandes aux bons comportements.

 

Les renforçateurs sont utilisés beaucoup plus qu’on le croit. On les voit en orthophonie, en ergothérapie, à l’école en classe, en ABA, chez le dentiste, entre autres.

 

L’usage de renforçateurs peut être fait pour l’apprentissage de la propreté, du langage, du jeu, etc. Le renforçateur aide l’enfant à associer un comportement voulu à une réaction positive. Nous offrons donc un renforçateur en échange d’un comportement souhaité.

 

 

 

Il est important de trouver des renforçateurs qui sont appréciés par l’enfant, rapide à offrir et approprié à la situation. Un enfant qui vient de sortir de table ne sera pas autant intéressé par une friandise, par exemple. De plus, il faut choisir des renforçateurs qui correspondent à la difficulté du comportement demandé. Il est essentiel d’avoir plus d’un renforçateur, d’en avoir en quantité suffisante et de ne pas trop en donner à la fois.

 

Il est primordial que le renforçateur soit offert immédiatement après l’émission du comportement et avec enthousiasme. La plupart des renforçateurs n’auront pas d’impact s’ils sont libres d’accès. Priorisez des choses qui seront réservées que pour renforcir.

 

Il est également nécessaire de varier les renforçateurs choisis. Il faut faire preuve d’imagination et de flexibilité.

 

Vous trouverez ce qui plait à votre enfant, mais il est bien possible que votre enfant démontre moins d’intérêt face à un renforçateur trop souvent utilisé.

 

Si nous résumons en 3 étapes

1- Identifier le comportement à augmenter

2- Trouver des renforçateurs

3- Offrir le renforçateur, en félicitant,  immédiatement après l’obtention du comportement

 

Avec de la patience et du temps, mais aussi dans le plaisir, vous aurez à les utiliser de moins en moins.

 

Alors voici des idées de renforçateurs :

 

  • Tape dans la main, « Bravo! », câlin, applaudissements
  • Jeu lumineux
  • Ballon
  • Trampoline
  • Marionnette
  • Lampe de poche
  • Sifflet
  • Instrument de musique
  • Sablier
  • Kaléidoscope
  • Ordinateur, tablette
  • Toupie
  • Balle anti-stress
  • Bulle de savon
  • Jouer à « cache-cache »
  • Danser
  • Livre
  • Autocollant
  • Casse-tête
  • Transvider des récipients d’eau
  • Prendre des photos
  • Peinture
  • Pâte à modeler
  • Aliment (en petite quantité)
  • Jeu de société
  • Papier à chiffonner
  • Figurines
  • Et plus encore!

 

 

Parfois, malgré votre bonne volonté, l’enfant est intéressé que par la nourriture. Dans ce cas, priorisez des petits morceaux, des breuvages et de bons aliments. De plus ne prévoyez pas de séance tout juste avant ou après un repas afin d’assurer une meilleure réception.

 

Dans tous les cas, fiez-vous d’abord et avant tout à votre enfant et laissez-vous du temps.

 

RENFO)