Quand consulter un professionnel?

N’oubliez pas que, pour parler, votre enfant doit d’abord bien entendre.
Si vous vous inquiétez à propos de son audition, parlez-en à votre médecin qui pourra le référer en audiologie (médecine de l’audition)

 

Nous vous invitons à consulter un professionnel de la santé dans l’un ou l’autre des cas suivants :

Vers 6 mois : Il ne réagit pas à votre voix ou aux bruits sonores environnants; il gazouille peu.

Vers 12 mois : Il arrête de produire des sons et ne fait aucun geste  quand il veut communiquer; il ne réagit pas à des mots familiers (son nom, celui des personnes significatives, de ses toutous et jouets préférés). Votre enfant ne vous regarde pas dans les yeux, ne fait pas de demande claire, ne semble pas intéressé à communiquer par des gestes ou des sons.

Vers 18 mois : Il n’utilise aucun mot ; il ne comprend pas les consignes familières ou simples (ex : donne, viens).

Vers 24 mois : Il ne combine pas deux mots et s’exprime majoritairement par des gestes. Il ne vous imite pas.

Vers 3 ans : Il est incompréhensible pour des personnes étrangères, il ne fait pas de phrases ; il ne fait pas d’initiative pour communiquer ; il ne comprend pas ce qu’on dit avec des phrases simples ; il n’est pas intéressé par les autres enfants.

 

 

 

Faut-il voir l’orthophoniste?

bebe-827779_960_720Le langage est essentiel au développement de l’enfant et à la communication. Lorsqu’il arrivera à l’école, votre petit devra pouvoir s’exprimer et se faire comprendre. Si vous soupçonnez un retard ou si vous notez des difficultés particulières, faites-le voir par un orthophoniste.

 

 

Que faire pour stimuler le langage?

  • Variez les mots et les phrases que vous utilisez
  • Faites des demandes claires et félicitez l'effort
  • Lisez des histoires courtes et colorées, tout en pointant et nommant les choses.Demandez à votre enfant ce qu'il a aimé de l'histoire, demandez-lui ce qu'il aurait fait à la place du personnage, etc.
  • Répétez les mots sans exiger que l'enfant les répète
  • Jouez à des jeux, imitez le son des animaux, utilisez des marionettes, etc.
  • Décrivez ce que vous faites
  • Mais surtout, amusez-vous. Passer par le jeu demeure la meilleure option!

 

girl-933644_960_720Une difficulté du langage ou de prononciation n'est pas synonyme de problèmes graves, ni d'autisme. Par contre, il s'agit souvent du premier point pour lequel les parents consultent. Vous pouvez communiquer avec votre médecin de famille, ou encore, passer par le privé. Certaines compagnies d'assurances remboursent les frais en partie. Pour conclure, ne perdez jamais espoir, certains enfants parleront qu'à trois, quatre ou même six ans.

 

 

 

Source : Mieux vivre avec notre enfant de la naissance à deux ans, édition 2007
Crédit photo : Pixabay